Sorties alpines (suite)

Ce vendredi, c’est l’ascension du col Agnel qui m’attend, ça fait un petit moment que je l’ai sur mes tablettes. C’est le 3ème col le plus haut de France après la Bonette et l’Iseran, à 2744 m d’altitude.

La route est la même que celle de la veille jusqu’au croisement des 2 départementales, il faut continuer tout droit vers Chateau-Queyras où il y a un feu rouge qui dure très très longtemps avant de passer au vert, ce qui permet d’admirer le château.

DCIM100GOPRO

Entre Ville-Vieille et Molines-en-Queyras, on peut voir la Demoiselle Coiffée.

Demoiselle coiffée

La montée de ce col est très agréable, avec des paysages magnifiques, il y a de nombreuses portions de faux plats qui permettent de récupérer mais ça reste dur surtout dans les 5 derniers kilomètres.Heureusement, la route n’est plus rectiligne et offre quelques lacets.

DCIM100GOPRO

Je me suis arrêté 5 kms avant le sommet pour bien récupérer, on est à 2350 m environ, et l’altitude fait son effet. Ces quelques minutes de repos m’ont permis d’être bien dans les 2 derniers kms à partir du refuge Agnel.

DCIM100GOPRO

En arrivant quelle belle vue !

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Il faisait bon, j’étais parti à 10h, mais étant pas mal à découvert, le soleil a tapé dur et le soir j’étais bien cramé malgré la crème solaire, j’ai dû mettre de la biaffine.
Dans tous ces petits villages, il y a des fontaines pour remplir les bidons d’eau bien fraîche et ça c’est bien appréciable. Ici à Fontgillarde, je crois, il y avait ce panneau à côté de la fontaine :

DCIM100GOPRO

Comments are closed.