Tour 2018 – Etape 1

DĂ©part sans flonflon cette annĂ©e pour ce grand tour qui va d’abord m’amener Ă  Bruges puis Ă  Brest avant de revenir Ă  Paris.

Le départ

Parti samedi peu avant 7h, je suis arrivĂ© le dimanche vers 18h30, au terme de cette premiĂšre Ă©tape d’un peu plus de 600 kms. Je n’avais jamais fait une telle distance d’une traite et je dois dire que ça a Ă©tĂ© une belle expĂ©rience.
Je n’avais jamais roulĂ© de nuit aussi longtemps, dommage que je me sois perdu pour sortir de Lyon, j’ai roulĂ© sur une voie de service, coincĂ© sur 10 kms, avec d’un cĂŽtĂ© la voie de chemin de fer et de l’autre la riviĂšre, sur des cailloux et au milieu de flaques d’eau, j’ai mis 2h pour nettoyer mon vĂ©lo ce lundi matin. Ce sont les joies de la navigation avec ses alĂ©as. La trace que j’avais crĂ©Ă© Ă  l’aide d’Openrunner puis exportĂ©e vers le Garmin 1000 a Ă©tĂ© bien calculĂ©e avec si peu de points de passage fournis, et hormis un chemin de halage avant La Voulte-sur-RhĂŽne, en condition vĂ©lo gravel, je n’ai rien Ă  redire, le gps s’est formidablement bien comportĂ©, me faisant passer par des petites routes par le chemin le plus court.

Pont de la Voulte-sur-RhĂŽne

Dans la traversĂ©e de Lyon, j’ai perdu de vue ma trace pour aller sur Rillieux-la-Pape et c’est lĂ  que je me suis retrouvĂ© au milieu de nulle part, pensant retrouver le chemin un peu plus loin pour ĂȘtre sur la route de Bourg-en-Bresse.
Pourtant, ça avait mal commencĂ© car dĂšs le dĂ©part, le compteur s’Ă©tait bloquĂ© juste aprĂšs le calcul de l’itinĂ©raire, et pendant 15 kms j’ai essayĂ© de l’arrĂȘter, ne trouvant pas comment faire. J’ai finalement trouvĂ© l’astuce : appuyer sur le bouton marche/arrĂȘt pendant 10 secondes, ça l’a remis en marche, lĂ  oĂč il en Ă©tait au moment du blocage, avec le parcours chargĂ© mais sans les 15 premiers kms enregistrĂ©s. Belle frayeur parce-que sans navigation ça aurait Ă©tĂ© trĂšs dur.

Sur la route, il a fait chaud progressivement samedi, sans excĂ©der les 32°, le lendemain il a fait plus, je n’ai pas eu froid la nuit, et il y a eu du vent entre BollĂšne et Vienne. J’ai bu Ă©normĂ©ment, dans les 8 litres je pense, samedi presque autant le lendemain, mais j’ai dĂ» demander de l’eau chez des particuliers. J’avais emmenĂ© du ravito consommĂ© rĂ©guliĂšrement : un oeuf cuit dur, barres de cĂ©rĂ©ales, chocolatĂ©e, nougat, du gatosport maison, du saucisson, du gruyĂšre, des pistaches, j’ai achetĂ© 2 bananes Ă  Lyon dans un magasin d’alimentation ouvert 24/24, et j’ai mangĂ© au resto une bonne salade avec un cafĂ© samedi soir Ă  Soyons.

Le restaurant Ă  Soyons

En repartant le matin de Miribel non loin de Rillieux-la-Pape que j’ai fini par retrouver, je me suis arrĂȘtĂ© Ă  Mionnay prendre un cafĂ© et du pain. A Bourg-en-Bresse, j’ai achetĂ© un croissant, un sandwich au poulet, un brownie, … et un Paris-Brest (pour me mettre encore plus dans les conditions !).

Boulangerie Bourg-en-Bresse

Je me suis arrĂȘtĂ© pour faire une pause vers Cavaillon aprĂšs un peu plus de 100 kms puis Ă  MontĂ©limar aux 200 kms, une autre pause pour le repas du soir et de nuit, il faisait bon pour rouler, je n’ai pas eu le besoin de m’arrĂȘter jusqu’Ă  Miribel Ă  cĂŽtĂ© d’une banque avec des distributeurs de billets. Comme je n’ai pas rĂ©ussi Ă  entrer Ă  l’intĂ©rieur avec ma carte bancaire, je me suis allongĂ© en plaçant les 4 morceaux de tapis mousse que j’ai emmenĂ© pour ne pas m’encombrer d’un tapis entier. Quand on est bien fatiguĂ©, on arrive Ă  dormir dans ces conditions, d’un sommeil lĂ©ger mais rĂ©parateur quand mĂȘme.

Centre de Miribel

La suite de la route a Ă©tĂ© ponctuĂ©e de nombreux micro-arrĂȘts, il faut dire que les 100 derniers kms ont Ă©tĂ© de la route trĂšs accidentĂ©e, montĂ©es et descentes s’enchaĂźnant en permanence, et avec la chaleur Ă©touffante qu’il faisait, par moments c’Ă©tait dur, et mes pieds en feu m’ont obligĂ© Ă  m’arrĂȘter quelquefois aussi.

Je suis arrivĂ© chez mon oncle et ma tante, contents de les retrouver, au bout de 27h30 environ en temps de dĂ©placement sur la selle, sur un temps Ă©coulĂ© de 36h30. Dans les temps d’un BRM 600 kms qu’il faut faire en moins de 40h.

Liste des Ă©tapes

Comments are closed.