Balkan’it – Etape 8 : Lukovë-Corfou

Ven 21/07 – Sarrandë-Corfou (visite jour 1) : 99 kms

Départ pour Corfou. On a bien dormi, préparé nos vélos et pris un cappuccino avant de partir.

7h, on prend la route. Les 23 kms qu’il nous restait jusqu’à Sarandë on les parcoure en  1h, juste 2 côtes à monter « normales ». Sur le chemin, on voit une petite tortue au milieu de la route. On la remet sur le côté pour qu’elle se fasse pas écraser.

Sarandë est une belle petite ville, sympa à traverser. Il faut aller sur le port pour acheter les tickets de la traversée vers Corfou. Il y a 2 départs le matin, 9h30 et 10h 30. On peut prendre le premier.
En attendant l’embarquement, on discute avec  des français qui s’intéressent à ce que l’on fait. Le bateau est un petit bateau style ngv.


On pourra commencer à visiter la capitale de l’île, y manger, se baigner et puis commencera une petite ballade pour trouver un camping, le camping sauvage est interdit.
Je m’endors en écrivant ces lignes…Et on arrive déjà au bout d’une demi heure, c’était bien un ngv. Mais quand on débarque,  on change d’heure, il est une heure de plus.

On prend les billets pour demain pour revenir sur Igoumenitsa, arrêt au distributeur de billets et puis une petite  visite à travers les ruelles commerçantes,

avant de s’attabler dans un petit resto pour un petit ouzo, des souvlakis,  du tsatziki, une moussaka,  les classiques quoi !

Cette fois, direction la plage et la visite d’un bout du nord de l’île.


L’eau est chaude, ça fait du bien de se baigner. Je décide de garder le maillot de bain tout l’après-midi et d’enlever les gants quand on reprend les vélos pour faire le tour du nord de l’île, la partie la plus intéressante. Je suis toujours bicolore, ça n’a rien changé.
Ce soir, on est à Arillas près d’Agios Stefanos, on aura fait 99 kms en comptant la vingtaine de ce matin en Albanie. C’était un rythme ballade avec encore quelques bonnes côtes mais rien à voir avec ce qu’on a fait hier.
On pensait trouver un camping selon ce que j’avais lu sur le petit futé mais point de camping, les personnes à qui on a demandé ne connaissent pas et pas de tel point d’intérêt sur les cartes. Donc on a atterri sur la plage, qui dispose d’une douche chaude, d’une cabine pour se changer, plein de restos à côté. On s’est baignés, douchés, changés, et on vient de voir le coucher de soleil… On se dirige vers un bivouac sympa.


Resto maintenant. Pas terrible, le retzina n’était pas bon.

On se dirige vers la plage où les fauteuils sont restés en place. Il n’y a personne et on pourra même s’installer sur une petite terrasse en caillebotis sous un grand parasol.

Etape précédente Retour à la liste des étapes Etape suivante

One Response to “Balkan’it – Etape 8 : Lukovë-Corfou

  • Etape plaisir, çà fait du bien donc profitez au maximum. Jouez un peu les touristes et oubliez un peu le vélo. Que du bonheur. à+