Tour 2018 – Etape 4

Ce matin, je suis parti de chez Marie et Jean-Jacques qui se sont réveillés tôt pour me préparer le petit déjeuner et me voir partir. C’était sympa.

Départ à 7h avec un peu de difficulté pour trouver la bonne route entre les vignes, le long de la RN83 qu’il fallait éviter.

Passage devant la cave de Bennwihr, là où on allait chercher du vin du temps où on habitait Belfort.


Arrivé à Ribeauvillé, le premier col était facile au début puis à partir du milieu assez dur pour un petit col comme ça sur 11 kms.

Ensuite, j’ai enchaîné avec le col de Sainte-Marie-aux-Mines, l’autre route empruntant un tunnel impraticable pour les vélos, j’ai dû rebrousser chemin. Ce petit col était à peu près identique au précédent, pas si facile que ça.

Ensuite du faux-plat descendant qui m’a amené jusqu’à Saint-Dié, où juste avant l’entrée dans la ville, il y avait une vendeuse de mirabelles, en avance de 2 semaines, m’a-t-elle dit. Je m’en suis pris quelques-unes.

Mirabelles

Avec ces deux ascensions, ma moyenne était basse et j’ai essayé d’avoir un certain rythme pour rattraper le retard.

Ensuite sur la route de Raon l’étape, je me suis arrêté manger le sandwich préparé la veille puis j’ai vite repris la route, limitant les temps morts.

L’après-midi était très chaud, 33 degrés, et les montagnes russes ont commencé, en traversant des villages sans bar, ni fontaine, ni alimentation, j’ai du m’arrêter demander à des particuliers qui sortaient de leur maison pour avoir de l’eau.

Je m’approchais de Metz progressivement à un assez bon rythme, mais entré dans la ville, je n’arrivais pas à me répérer pour trouver le chemin de l’hôtel. Une bonne demi-heure à chercher et à demander à 2 personnes avant de trouver.

215 kms, arrivé vers 18h15, j’ai pris ma douche, fait mon lavage avant de sortir manger quelque chose et prendre quelques photos du centre ville.

Demain réveil tôt pour partir vers 5h pour une longue route vers Maubeuge.

Liste des étapes

Comments are closed.