3 jours dans les Alpes Maritimes

Je comptais faire un tour dans les Alpes Maritimes cet été, n’ayant pas pu le faire l’année dernière. C’est maintenant chose faite. Avec le week-end prolongé par ce jour férié du 15 Août, je me suis concocté 3 circuits pour grimper quelques nouveaux cols. J’en ai finalement fait 8 parce-que le premier jour j’ai raté une bifurcation pour aller sur la Madone de Gorbio puis rejoindre le col de Castillon pour aller sur Turini. Mais pas de regret pour ce premier circuit, et j’ai fait les 2 autres sans erreur :
1-Pont de Peille-L’Escarène-Luceram-route du col de St-Roch-Peira-Cava-col de Turini-Moulinet-Sospel-col St-Jeancol de Braus-Touet sur Escarène-Pont de Peille : 102 kms/D+ 2334 m

2-Gattières-Vence-Col de Vence-Gréolières-col de Bleine-Le Mas-Roquesteron-Gilette-Pont Charles-Albert-Gorges de Vésubie-St-Jean-de-Rivière-Utelle-La Madone d’Utelle-Carros village-Gattières : 192 kms/D+ 4162 m

3-Touet sur Var-Puget Théniers-Entrevaux-Gorges de Daluis-Guillaumes-col de Valberg-Beuil-Col de la Couillole-Beuil-Gorges de Cians-Touet sur Var : 101 kms/D+ 2403 m

La beauté des paysages est allée crescendo, j’ai bien aimé les lacets avant Peira-Cava qui mènent au col de Turini le premier jour,
Lacets turini

tous ces villages perchés après le col de Vence (Coursegoules, Gréolières, Sigale, Roquesteron…),
Greolieres

les paysages sauvages du col de Bleine, la clue d’Aiglun
Les clues d'aiglun

puis le « petit crochet » par les gorges de Vésubie pour monter jusqu’à la Madone d’Utelle le deuxième jour, et le dernier jour la citadelle Vauban à Entrevaux, les paysages qui ressemblent au Colorado avec les Gorges de Daluis
Gorges de Daluis

et les Gorges de Cians,
Gorges de cians

ainsi que la montée du col de Valberg.
Je n’ai pas trop souffert de la chaleur, mais le soleil tapait fort en début d’après-midi, et dans ce cas c’est la tête qui chauffe pour moi, malgré la crème solaire, la biafine est nécessaire le soir pour me soulager.
J’ai trouvé qu’il n’y avait pas trop de monde sur la route sauf dimanche.
Le 2ème jour, j’ai dépassé le maximum de dénivelé que j’ai pu faire en une sortie et j’étais encore assez frais au bout de plus de 140 kms pour monter la Madone d’Utelle.
Je ne suis donc pas déçu de cette escapade, c’est une belle région avec de beaux parcours montagneux, des sites pittoresques, il y a vraiment de quoi faire. J’ai ajouté le résumé dans les vidéos.

Comments are closed.